Ann Arbor: le “pregame” étudiant

Le football américain est un énorme phénomène culturel aux Etats-Unis. Et surtout au niveau universitaire car chaque faculté  à son équipe. A l’Université du Michigan, située à Ann Arbor, on remarque très vite que cela tourne parfois à l’obsession: tous ont acheté le tee-shirt de l’équipe (ce que l’on peut considéré normal). Mais certains fans vont beaucoup plus loin. Cela passe par le balle “Michigan”, à la tasse “Michigan” et pour les filles, maquillages et accessoires “Michigan”, toujours de mises ces jours-ci. C’est toute une tradition qui est rejouée à l’infini lors de ces samedis football.

Le “pregame”, ou la séance des fameux jeux à boire.

United-States 5508-2

Le beer pong, ludique et enivrant, au sens premier du terme.

Les américains aiment leurs jeux à boire. Le plus connu d’entre eux est le beer-pong comme le montre la photo ci-dessus. La règle est assez simple: vous devez faire boire votre adversaire en mettant votre balle de ping-pong dans ses verres de bières.

Plus spécifiquement pour les “pregame” du football, vous pouvez également assister à l’ice luge ou luge sur glace. Comme le montre la photo ci-dessous, c’est une façon bien particulière pour boire vite et fraîchement.

De nombreuses autres manières existent; le parapluie, vous versez une bière sur un parapluie et un ami boit ce qui tombe, le jet de bière, vous jetez votre bière en l’air et essayer de boire ce qui retombe, le ski, cinq verres sont fixés sur un ski et cinq buveurs doivent vidés leur verre en même temps, le vin renversé, les jambes en l’air vous buvez un cubi de mauvais rosé le plus longtemps possible. Après avoir vu tout cela, on peut être sûr qu’aux Etats-Unis, on aime les jeux à boire.

United-States 5551-2

Au moins, ils boivent également du jus de fruit!

Une autre spécialité américaine, ou plutôt policière, c’est la chasse au buveurs de moins de 21 ans et de ce que j’appellerai “les buveurs de trottoirs”. Avoir plus de 21 ans et boire dans un espace privé, voici les deux règles très strictes qui peuvent coûter très cher si vous ne les suivez pas (sauf quand vous êtes française, bien sûr). La police du campus est là pour veiller à mettre le plus d’amendes possibles (entre 100 et 200$).

United-States 5561-2

Dans la rue qui mène au stade, très prisée des étudiants alcoolisés.

Une demi-heure avant le match, l’exode commence : des milliers de spectateurs se dirigent vers le stade du Michigan.

United-States 6192

Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui se dirigent vers le stade de football.

Le stade du Michigan est le plus grand des Etats-Unis. Lors du premier match de la saison, le stade a atteint son record: 113 000 personnes! Rempli aux couleurs de l’équipe, en jaune et bleu (maize and blue), le stade est bondé de fan surchauffés.

United-States 5617-2

Le jaune “maize”, la couleur des Michiganners.

De nombreuses chansons motivent l’équipe et ses fans. Le chant officiel est l’une des plus célèbres:

Hail! to the victors valiant Salut, aux courageux vainqueurs,
Hail! to the conqu’ring heroes Salut, aux héros victorieux, 
Hail! Hail! to Michigan Salut, salut au Michigan,
The leaders and best! Les guides et les meilleurs!
Hail! to the victors valiant 
Hail! to the conqu’ring heroes
Hail! Hail! to Michigan,
The champions of the West! Les champions de l’Ouest!

  Et tous finissent pas un bruyant GO BLUE !!

United-States 5665-2

L’orchestre de l’université tient une grande place dans le match, tout comme les célèbres pom-pom girl. Pendant la mi-temps, les deux orchestres des deux équipes jouent au centre du terrain pour présenter leur spectacle.

United-States 6146

Les musiciens, réels stars du show, devançant largement les pom-pom girls.

United-States 6161

Les musiciens pendant la mi-temps, s’avançant vers le public.

Une fois le match fini, après trois heures de sport (une heure de jeux et deux heures d’arrêt), les milliers de supporters sortent du stade et tombe sur un fanatique de Dieu comme il y en a tant aux Etats-Unis.

United-States 6188

Dernier jours, dernière chance, échappez de l’enfer, allez à la rencontre de Jésus“.

 

A lire (en anglais pour vous faire un peu travailler la langue!), mon statement publié dans le Michigan Daily, le journal étudiant de l’Université: A foreign experience: Football Saturday through the eyes of a French native.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *