Les “pop-up” restaurants ont le vent en poupe

Pour la première fois, j’ai testé un “pop-up” restaurant, une sorte de repas éphèmère qui a lieu chaque vendredi au même endroit. Pour 35$, un chef invité a concocté un repas pour une quarantaine de personnes au restaurant le Revolver, à Hamtramck, Michigan.

20140406-134827.jpg

L’amuse-bouche

C’est le premier “pop-up” restaurant dans le coin de Détroit mais ce genre de restaurant a depuis longtemps conquis plusieurs villes américaines. Chaque semaine, un nouveau/une nouvelle chef est invité(e) à élaborer un menu unique pour une somme qui varie entre 35$ et 50$ (25€ et 40€) et  avec le choix du service: celui de 18h30 ou 21h30.

20140406-134818.jpg

L’entrée: une planche de charcuterie

Le dînner prend place dans un local au design épuré. Aucune décoration sur les murs peints en gris et bleu foncé. Les deux propriétaires, le Nigérien Tunde Wey et son partenaire Peter Dalinowski, servent les clients avec classe et rapidité.

20140406-134754.jpg

La soupe et le plat principal: un canard confis

Et cerise sur le gâteau, comme le restaurant n’a pas de licence d’alcool, chacun amène sa propre bouteille. À partager avec ses voisins de table bien entendu. L’ambiance est tellement chaleureuse que l’on a vite l’impression d’être chez soi.

20140406-134810.jpg

Le dessert: un pudding au riz sous ses trois formes.

Le repas était de grande qualité tout comme le service. Une expérience qui permet de découvrir de nouvelles saveurs. Chapeau bas à la jeune chef (25 ans) d’Ann Arbor.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *